Contexte

Au cours de la dernière décennie, le secteur industriel a souffert de la crise armée et de la crise politique qui s’en est suivie. Ces crises ont occasionné l’augmentation des coûts de production et la fermeture de plus de la moitié des entreprises.
En 2009, la Cote d’Ivoire adopte une « Stratégie de Réduction de la Pauvreté » (DSRP) qui constitue depuis le cadre d’intervention des bailleurs de fonds. Le développement du secteur privé comme moteur de la croissance est un des 6 axes de cette stratégie.
Par ailleurs, et dans le cadre des négociations sur les Accords de Partenariat Economique (APE), la Côte d’Ivoire a paraphé en décembre 2007 un accord intérimaire avec l’Union Européenne (UE) destiné à soutenir la période de transition de son économie vers le Libre Echange.
C’est dans le contexte de l’APE que le PACIR est financé par la Commission européenne dans le cadre des engagements souscrits grâce à des financements du Programme Indicatif National (PIN). Le PACIR implique plusieurs organismes dans l’exécution de ses différentes composantes, dont l’ONUDI qui est chargée de la composante « renforcement de la compétitivité des entreprises exportatrices et amélioration du respect des normes».

Strategie

Les bénéficiaires du projet sont : (i) les institutions publi­ques et pnvees ivoiriennes concernées par le développement de la compétitivité et des exportations du secteur privé, (ii) des entreprises et des coopératives agro-industrielles, ayant la structuration nécessaire à entreprendre la démarche de mise à niveau et à réaliser des actions groupées de promotion des exportations. Elles doivent appartenir à des secteurs d’exportation non traditionnels, (iii) les structures techniques liées à la qualité (institut de normalisation, centres techniques, laboratoires d’analyses et de métrologie, organismes de contrôle des exportations, etc.). Trois concepts clés :

  • La mise à niveau pour l’amélioration de la compétitivité des entreprises: actions d’assistance directe en productivité, modernisation, qualité et innovation au niveau des produits et des méthodes de gestion

Activité de pérennisation : appui institutionnel dans la formulation et l’amorçage d’un programme national qui permette de pérenniser la démarche de mise à niveau et de restructuration des entreprises et de leur environnement : le Programme National de Restructuration et de Mise à Niveau – PNRMN

  • La normalisation et le renforcement des laboratoires
    pour la conformité avec les normes internationales: assistance pour l’adoption de normes de marchés internationaux et pour l’accréditation de laboratoires d’analyse et de métrologie
  • Les consortiums d’exportation pour la connexion auxmarchés: des alliances volontaires d’entreprises sont suscitées et appuyées dans l’objectif de promouvoir les biens et services des membres a travers des actions communes.

Resultat

  • 60 entreprises bénéficient d’actions de sensibilisation et de formation en productivité et marketing international
    25 entreprises sont assistées dans leur démarche de mise à niveau pour être compétitives et mieux se positionner sur les marchés
  • Des consortiums d’exportation sont créés et réalisent des actions groupées pour l’accès aux marchés
  • 3 études de positionnement stratégique et/ou de marché pour l’identification de débouchés commerciaux pour les produits des filières retenues sont réalisées
  • Une base de données des entreprises manufacturières est actualisée et permet de mesurer la taille et la composition du tissu industriel et de dimensionner les politiques le concernant
  • Des normes pour les produits retenus et leur emballage sont disponibles au niveau national et promues au niveau des filières
  • Des laboratoires mettent en place une démarche qualité conforme aux normes internationales
  • Un Programme National de Restructuration et de Mise à Niveau est élaboré, validé et amorcé.

Impact/Perspectives

  • Les structures d’appui publiques et privées {ministères, chambres de commerce, associations sectorielles, centres techniques, consultants et conseillers en exportation, etc.) sont qualifiées pour soutenir la démarche d’amélioration de la compétitivité et les entreprises/coopératives sélectionnées améliorent effectivement leur compétitivité
  • Les normes des marchés d’exportation sont intégrées dans les normes nationales pour les produits concernés
  • Les laboratoires sont engagés dans un processus d’accréditation de leurs tests pour une reconnaissance internationale de leurs prestations
  • Le Programme National de Restructuration et de Mise à Niveau est élaboré, validé et pris en main par les autorités nationales et des sources de financement pour l’appui au développement de la compétitivité des PME sont identifiées.

En bref

Objectif: Amélioration de la compétitivité des entreprises ivoiriennes des secteurs d’exportation non traditionnels OMD:let8
Priorité thématique: Renforcement des capacités commerciales
Donateur: Union Européenne
Partenaire: Ministère de l’industrie
Budget: € 4,969,ooo
Statut du projet: en cours
Durée: 3 ans et 9 mois

Partenaires et Bailleurs de fond

Ministère METFP
iyf
inie
fem
autriche
Armoirie-ci
agepe
Union-Européenne
unacoopecci
rcmecci
norvege
japon