Contexte

La Côte d’Ivoire a adhéré à la convention de Vienne pour la protection de la couche d’ozone et au Protocole de Montréal en 1992. Les engagements de la

Côte d’Ivoire vis-à-vis du Protocole de Montréal supposaient un arrêt des importations de chlorofluorocarbones (CFC) à partir de fin 2002 en vue de contribuer à la préservation de la couche d’ozone. Afin d’éviter que le respect des engagements pris par la Côte d’Ivoire ne perturbe le fonctionnement des secteurs économiques ivoiriens utilisant les CFC, il a été élaboré un Plan de Gestion des Fluides Frigorigènes (PGFF) dont un projet de formation des frigoristes, de formation des agents de douane et un programme de récupération et de recyclage des CFC avec la fourniture de 50 équipements.

Strategie

Le projet de formation des techniciens frigoristes vise à former des techniciens aux bonnes pratiques en matière de réfrigération, dans la récupération et le recyclage des chlorofluorocarbones (CFC). Le projet de formation des douanes cible essentiellement les douaniers et les agents commerciaux afin de les rendre capable d’assurer correctement la vérification des dispositions réglementaires relatives aux CFC. Le programme de formation des formateurs des techniciens frigoristes est en cours d’exécution. La stratégie consiste à former 60 formateurs qui dupliqueront la formation reçue auprès de 2,000 techniciens frigoristes à travers le pays.

Resultat

  • Formation de 2,000 techniciens frigoristes à travers le système de formation des formateurs portant sur 60 formateurs (qui répliqueront la formation reçue)
  • Le « Centre de Perfectionnement des Métiers de la Maintenance et de l’Électricité (CPMME) » est assisté dans la préparation des spécifications techniques des équipements (boîtes à outils) pour la formation des techniciens frigoristes
  •  Appuis/conseils fournis au CPMME dans ses activités de renforcement des capacités des techniciens frigoristes

Impact/Perspectives

A terme, le projet contribuera à la décontamination des équipements de réfrigération, des centrales thermiques et des polluants CFC, ce qui aura un impact réel sur la protection de la couche d’ozone. Le projet contribuera également à améliorer les capacités de l’administration douanière ivoirienne afin de permettre à la Côte d’Ivoire de respecter ses engagements pris en matière d’importation de CFC.

En bref:

Objectif: Protection de la couche d’ozone
OMD:7
Priorité thématique: Environnement
Donateur: Fonds de Protocole de Montréal Partenaire: Ministère de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement durable
Budget: $ 590,000
Statut du projet: en cours

Partenaires et Bailleurs de fond

Ministère METFP
iyf
inie
fem
autriche
Armoirie-ci
agepe
Union-Européenne
unacoopecci
rcmecci
norvege
japon
PROJET-OZONE

Protection de la couche d'ozone

Télécharger