12

Contexte

On estime à plus de 4,5 millions de femmes et 1 million d’enfant qui travaillent dans les mines d’or à travers le monde. L’augmentation de l’exposition au mercure représente une menace directe pour la santé de 10 à 15 millions de personnes qui pratiquent des activités d’exploitation artisanale de l’or notamment en Afrique et en Asie.
En Côte d’Ivoire, l’exploitation de l’or représente l’essentiel de l’activité du secteur minier. En 2010, la quantité d’or brut extraite des mines industrielles était de 5,124 Kg malgré quelques perturbations dues à la crise post-électorale de décembre 2010. La production cumulée, de 2009 à 2010, était de 140,000 tonnes.
Parallèlement à ces exploitations industrielles, il se développe une activité artisanale et semi-industrielle de l’or et du diamant dans différentes régions du pays. Ce mode d’exploitation connait cependant des difficultés d’encadrement et de suivi de la part de l’administration minière qui ne dispose pas de moyens conséquents et adaptés.
L’utilisation du mercure sur les sites d’exploitation aurifère artisanale expose les orpailleurs aux effets nocifs de ce métal pour leur santé, en particulier la santé des femmes, des nourrissons et des enfants.

Strategie

En partenariat avec le Ministère de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, l’ONUDI contribue à la réduction des risques et impacts de l’utilisation du mercure dans le secteur minier artisanal sur la santé humaine et l’environnement en Côte d’Ivoire. Le projet vise à vulgariser auprès des populations et des autorités nationales les informations sur le mercure, les risques environnementaux et les alternatives possibles pour une gestion saine du mercure sur les sites d’exploitation artisanale de l’or. Il vise également à renforcer les synergies avec les initiatives sous-régionales. Au plan national, le projet va instituer un organe de coordination des actions et susciter l’application des solutions proposées dans le Plan Stratégique National sur les Mines d’Or Artisanale et à Petite Échelle, afin de contribuer à améliorer les capacités du pays à répondre à ses obligations dans le cadre des futurs accords contraignants sur le mercure.
La stratégie du projet consiste à initier des consultations interministérielles, multi-acteurs et des mécanismes de coordination de la gestion du mercure sur les sites d’exploitation artisanale de l’or. Il soutiendra des actions de cartographie des sites miniers sur le territoire national, entreprendra

 des activités de formation et apportera son appui à la promotion de l’utilisation de méthodes saines de gestion du mercure qui seront intégrées aux stratégies nationales. L’objectif est d’améliorer les capacités de la Côte d’Ivoire en matière de conformité et d’application de la convention sur le mercure.

Résultat

  • Le groupe de travail et le Comité National sur les activités aurifères artisanales sont institués et opérationnels
  • L’atelier de lancement des activités est organisé
  • La cartographie des sites miniers est validé par le groupe de travail et le document est disponible
  • Les documents sur la gestion rationnelle du mercure dans les mines artisanales et à petite échelle sont disponible au niveau local
  • L’atelier de présentation et de vulgarisation du Plan Stratégique National sur les mines d’or artisanales et à petite échelle est organisé.

Impact/Perspectives

Le projet aura un impact direct sur la santé des mineurs travaillant sur les sites d’exploitation artisanale de l’or et sur l’environnement. Il contribuera en effet à intégrer l’élimination des émissions de mercure dans les stratégies nationales et préservera ainsi la santé de milliers de personnes pratiquant des activités aurifères artisanales notamment les femmes et les enfants. Le projet permettra de limiter la contamination des poissons de la faune sauvage qui engendre des répercussions sur la vie de milliers de personnes exerçant des activités minières ou vivant dans le voisinage des sites d’extraction artisanale de l’or.

En bref:

Objectif: Informer les populations et autorités nationales sur le mercure, les risques environnementaux et les alternatives possibles pour une gestion saine du mercure sur les sites d’exploitation artisanale de l’or
OMD:4,Set7
Priorité thématique: Environnement et santé Donateur: SICAM Quick Start Programme
Partenaire: Ministère de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable
Budget : $ 237,ooo
Statut du projet: en cours
Durée: 24 mois

Partenaire et Bailleurs de fond

Ministère METFP
iyf
inie
fem
autriche
Armoirie-ci
agepe
Union-Européenne
unacoopecci
rcmecci
norvege
japon
REDUIRE-LE-RISQUE-DE-MERCURE

Réduire le risque du mercure dans l’exploitation artisanale de l'or

Télécharger